vendredi 23 décembre 2016

Avoir un appareil dentaire...à 25 ans



On est quasiment tous passé par la case appareil dentaire (le truc bien dégueulasse avec les bonnes grosses bagues en acier hein ;)) à l'adolescence, sauf les plus chanceux ou les irréductibles Gaulois comme moi ! 


Evidemment au vu de ma dentition, on voit que Tchernobyl ne s'est pas arrêté à la frontière et que si je n'ai pas eu d'appareil à l'adolescence c'est plus par rébellion qu'autre chose ;).
Quelques années plus tard, les dents de sagesse me sont poussées, et le désastre n'a fait que s'accroître.

Et l'année dernière, le quart de siècle tout juste entamé, je me suis dit : stop. J'ai pris rendez-vous chez l'orthodontiste avec comme objectif de mettre des bagues totalement en céramique. Sauf qu'évidemment, je n'ai pas trouvé d'orthodontiste pratiquant cela. Ils m'ont expliqué qu'il fallait à minima le fil en acier, sinon cela altère de manière significative le bon déroulement du traitement. J'ai donc réfléchi plusieurs mois, puis j'ai sauté le pas avec des bagues classiques en céramiques (voir photo en haut à gauche ci dessous). Le traitement était prévu pour à peu près un an et demi pour un coût de 1100e par semestre (soit 3300eur).

Au bout de 6 mois,je n'en pouvais plus et j'ai décidé de stopper le traitement : je ne les supportais plus, que ce soit au niveau pratique (jaunissement, obligation de se brosser les dents dès qu'on mange quelque chose, etc) qu'au niveau esthétique (parce que oui ça a beau être en céramique et être soi disant plus discret que celles en acier, ça se voit, à moins d'être atteint de cécité...).

L'orthodontiste à été étonnée mais m'a proposé le système Invisalign, que je ne connaissais absolument pas. C'est un système de gouttière qu'on doit porter minimum 22h/24 (personnellement je les garde pour manger et cela ne pose aucun soucis) et qu'on doit changer toutes les 2 semaines. Elles sont conçues dans le laboratoire situé en Californie, le tout en fonction de notre dentition et des avancées attendues. Le coût est de 5160eur (du moins chez mon orthodontiste, dans le 5ème), mais certaines mutuelles remboursent une partie.





La particularité de ce traitement est qu'il ne faut pas que "ce soit un trop gros chantier" pour pouvoir y accéder, donc fort heureusement les 6 mois de bagues m'avaient quand même réalignées quelques dents. Cependant, j'ai quand même du me faire arracher deux dents avant de pouvoir opter pour ce système (qu'on aurait peut être pas arraché si j'avais poursuivi avec les bagues).


Aujourd'hui, le traitement arrive à sa fin, et je suis extrêmement contente du résultat. Si ma dentition me l'avait permise, j'aurais opté pour le système Invisalign dès le départ. Pour le coup c'est quasi invisible, très peu de personnes ont vu que j'avais des gouttières; on peut les retirer deux heures dans la journée et c'est peut être bête mais ne pas avoir un truc vissé sur mes dents, bah je préfère; ça me permet également de voir plus facilement les avancées au fur et à mesure. Sachant que dans le prix, même si au bout du traitement, nous ne sommes toujours pas satisfaite, il est possible de redemander des gouttières pour apporter des corrections gratuitement.


Pour conclure, je conseillerais juste à toutes les personnes qui sont complexées par leur dentition de ne pas hésiter à sauter le pas, quelque soit le système. Et que même si c'est souvent à l'adolescence qu'on à recours à cela, il n'y a pas d'âge pour la perfection ;)

lundi 19 décembre 2016

Revue Ciné' : DECEMBRE 2016

Cela faisait un petit bout de temps que je n'avais pas fait de revue ciné, mais ce mois ci a été plutôt riche avec 4 films visionnés ! Voici mon avis sur ces derniers : 



4/10 
Ancienne fan d'Harry Potter, j'attendais pas mal des Animaux Fantastiques et honnêtement : énorme déception. La mayonnaise ne prend absolument pas, j'ai trouvé le film insipide. Je n'ai pas lu le livre, mais J.K Rowling nous a habitué à bien mieux. Je ne comprends toujours pas l'engouement du public pour ce film...


6/10 
Ce n'est certes pas un chef d'oeuvre du 7ème art mais cela se regarde bien. J'aime beaucoup Karin Viard donc je ne sais pas si je suis très objective ;) . Drôle et léger.


7,5/10
Et je me suis retenue pour ne pas affubler "Demain tout commence" d'un 8 ! Après Intouchables et Samba, j'attendais avec impatience le dernier film avec Omar Sy, et je n'ai absolument pas été déçue. Même si selon moi il ne détrône pas Intouchables, Omar joue cette fois ci un rôle plus sérieux (sans néanmoins en perdre son humour) et excelle toujours autant. A voir absolument !


 6/10
Les deuxièmes opus ne sont pas forcement les mieux réussis, et celui ci n'échappe malheureusement pas à la règle. Drôle dans les premiers instants, mais cela s'essouffle rapidement. Trop de clichés, trop de "lourdeurs", bref trop de trop. Laurent Lafitte rattrape tout de même le jeu, d'où mon 6/10 ! 

La chirurgie esthétique, ou se faire charcuter pour se plaire.







On m'a souvent demandé mon avis concernant la chirurgie esthétique, comme ci nous devions forcement être "pour" ou "contre", avoir une opinion bien rangée sur un sujet qui parait probablement simpliste en apparence mais qui, à mon sens est loin de l'être.

Alors, tout naturellement, j'ai un avis sur la question, mais il ne rentre dans aucune catégorie, et encore moins dans du pour/contre. L'apparence physique que nous avons dépend d'une multitude de facteurs dont certains nous incombent (tels que le poids (hors soucis médicaux évidemment), la musculature, le style vestimentaire, etc) et d'autres où notre marge de manoeuvre reste plus que limitée (traits du visage, taille de la poitrine, etc).
La médecine nous permet aujourd'hui, grâce à des techniques de plus en plus avancées, de ressembler à l'idéal que nous avons de la beauté, moyennant une certaine somme d'argent, évidemment, mais ce n'est pas le sujet.
Je ne me suis jamais rien fait refaire, donc mon avis reste objectif sur la question, mais j'ai du mal à comprendre les personnes qui pointent celle qui se sont fait refaire une partie de leur visage/corps. Je pars du principe que le corps/visage appartient à la personne en question, et si son souhait est d'affiner son nez, en quoi doit-on la blâmer ? Pourquoi devrait- elle souffrir des années en essayant de s'accepter avec (sachant que c'est sans doute bien moins  simple qu'il n'y parait) si on lui propose d'avoir ce qu'elle chérie depuis toujours ? Si demain cette même femme rêve de devenir blonde, allez-vous lui conseiller de s'accepter en brune ? Alors oui, les puristes vont crier au scandale en entendant mes propos et clamer que je minimise les actes chirurgicaux, les comparant à une simple teinture. Mais ce n'est pas le cas, une personne qui souffre depuis X années de son nez trop long, il me semble qu'elle connait les risques inhérents à l'opération, et les chirurgiens esthétiques sont de toute façon là pour lui rappeler.
Sachant que cette personne se fera pointer du doigt même une fois son nez refait et réussi, c'est pour cela que je pense que l'argument du "c'est dangereux" est juste de l'hypocrisie pure et dure. C'est juste de la masturbation intellectuelle et rien d'autre. Donner du poids à son avis en s'insurgeant  contre la chirurgie esthétique cache selon moi de l'envie. Nous sommes aujourd'hui dans une société basée de plus en plus sur l'apparence, et la chirurgie à élargit le champ des possibles et surtout celui des faux-semblants.

Le phénomène paradoxal est qu'on observe aujourd'hui une démocratisation de la chirurgie esthétique couplé à un retour au "accepte toi comme tu es". Et les personnes prônant cette doctrine sont malheureusement le plus souvent les plus critiques envers l'apparence des autres. Donc pour conclure, j'aimerais juste savoir quand s'arrêtera cette hypocrisie et qu'on pourra enfin dire "oui je me suis faite refaire les seins, mon corps m'appartient et quel est le problème ?".

PS : je fais tout de même un disclaimer : dans cet article je fais référence aux femmes complexées et non pas aux ados pré-pubères qui veulent le même petit nez qu'Ariana Grande ;)